La genèse du jardin - Choix des ornements

Imprimer
Créé le 21 mai 2012

Index de l'article

 

Choix des ornements (nombreuses photos en page "au fil des saisons")

 

Pour rendre le jardin plus attrayant,  nous avons travaillé le coté ludique et décoratif :

  • Petites « étiquettes » en galet sur piquet de bambou ;
  • Ardoises pour écrire des haïkus ou de petits messages d’accueil ;
  • Panier de pêche en treillis de fer et arrosoirs en zinc chinés ; 
  • Bougies et porte-bougies ;
  • « Fontaine » chinée, posée sur une table pour son bruit d’eau 
  • Dans le bassin, fontaine japonaise shishi odochi qui rythme les journées de ses « tonk » réguliers lorsqu’elle se vide !

 

Ainsi un certain  nombre d’objets a  pris place naturellement au jardin au gré des trouvailles... tel ce gros fauteuil d’osier façon rocking-chair récupéré dans la rue !

 

Une vieille malle également en osier a été remplie de lierre, bugle, ...et mise en place sous le fusain.

 

On peut aussi se reposer sur divers petits bancs et l’été, un guéridon et une chaise forment « le p’tit bistrot »,  qui se déplace dans le jardin au gré des envies ou de l’ombre.

 

Des potées avec arbustes sont réparties dans le jardin :

Avantage : pouvoir les changer de place et modifier le décor

Inconvénient : les grosses sont très lourdes

  • Un saule pleureur (près du bassin)
  • Un olivier
  • Un ginkgo biloba
  • 2 bambous (devant la maison)
  • Un chamérops humilis (terrasse)
  • Un petit cerisier (bouture de 2009)
  • Un cèdre de l’Atlas 

 

Les plantes d’intérieur prennent leur quartier d’été au jardin début mai et complètent la végétation.

 

Encore en étude, peut-être en projet : un petit poulailler (2/3 bestioles) pour le coté « campagne » et l’agrément des petits-enfants et qui aurait pour finalité de nous fournir des œufs et de recycler une partie des déchets organiques, ce qui est déjà en cours par l’utilisation de  composteurs  (un 2ème vient d’être livré sur notre demande par la municipalité qui cherche à promouvoir ce moyen de recyclage) et d’un lombricomposteur.